Revenir à la boutique en ligne
21
avr
2018

Oh ! mon Poisson

Ô’ Poisson,
une histoire de famille, d’éthique et de pêche en ligne…

3 cousins

Caroline, Benjamin et Maxime, trois cousins, enfants de marins, décident de créer en 2004, aux Sables-d’Olonne, leur propre poissonnerie locale en  ligne, Ô’Poisson … Comme une évidence pour les cousins, tous issus d’une famille de pêcheurs depuis trois générations.
Leur objectif :
sélectionner le meilleur du poisson pour garantir saveur et fraicheur dans l’assiette !

assemblage-photos_2

la continuité d’une histoire familiale qui a débuté il y a plus de 50 ans…

C’est le père de Caroline et son cousin qui se rendent tous les matins sur la criée et achètent aux marins leur pêche du jour, en privilégiant la petite pêche, celle des petits bateaux, dans le respect d’une pêche durable : respect des quotas, des calibres, de la saison, des méthodes de pêche en privilégiant le local.

Outre les petits pêcheurs du coin, ici on travaille en pays de connaissance et en famille, avec Sébastien, producteur d’huitres sur l’île de Noirmoutier, Bernard, l’oncle de Caroline, qui tient une conserverie artisanale à l’île d’Yeu et Henri, producteur d’algues à Roscoff.

Chaque jour, lorsque Pascal Hennequin, le père de Caroline revient avec les poissons et fruits de mer, ils sont aussitôt préparés, vidés, cuisinés parfois, et, en quelques heures, prêts à être expédiés dans les meilleures conditions ! Pour une livraison dans les meilleurs délais !

Avec Ô’Poisson, les 3 cousins ont voulu perpétuer ce savoir-faire familial et surtout faciliter à tous l’accès aux bons produits de la mer. Même en habitant loin de la mer, il n’y a pas de raison d’être privés de ces produits de qualité !

C’est cette exigence et cette fraicheur que nous voulons vous offrir !

3
fév
2018

On y cultive son jardin et on prend soin du genre humain…

C’est ça notre conception du jardin d’insertion !

Un circuit court… une envie de jardin… le besoin d’être utile… une P’tite Ferme qui est devenue grande !
Avec l’envie de vous offrir plus de bio, il y a 2 ans, notre Association « Les P’tits Cageots » s’est dotée d’une « P’tite Ferme », à côté de La Brède, comprenant une activité de maraichage bio et un élevage de poules pondeuses. Les résultats encourageants de cette expérience nous ont poussé à voir les choses en plus grand, avec un deuxième site d’exploitation : 18 hectares de terres certifiées bio à Léognan et plein de projets (culture, élevage, fromage, accueil…) !
En même temps que ces terres nous étaient confiées, l’agrément Chantier d’Insertion (ACI) nous était accordé ! L’occasion, pour nous, de pouvoir proposer une offre d’insertion élargie (complémentaire à celle des P’tits Cageots) et d’accueillir les personnes les plus « fragilisées ». Et tout ça, c’est aussi grâce à vous !
 
montage serre 2 

Un lieu de culture et d’élevage plein de promesses !

Aujourd’hui, ,La P’tite Ferme se déploie donc sur deux sites : celui de Saint-Morillon (Domaine de Béthanie) et celui de Léognan. Pour exploiter toutes ces terres agricoles labellisées en bio et développer notre projet conçu sur un mode durable, responsable et solidaire, nous avons recruté et constitué une belle équipe de 8 salariés.
Notre jardin, c’est un vrai jardin ! Les activités de maraichage et d’élevage biologiques, celles d’une « vraie entreprise ». Les emplois sont de vrais emplois !
Nos « p’tits » maraichers travaillent d’arrache-pied… Et on ne peut pas dire que les conditions climatiques de cet hiver soient de leur côté ! Il en faut de la volonté et du courage pour travailler sous le vent, la pluie, dans la gadoue, la gadoue… avec parfois de la boue jusqu’aux genoux !

serres2

A la P’tite Ferme, ça plante et ça récolte ! Les poules pondent peu, c’est la saison ! Et à La P’tite (grande) Ferme, on prépare les terres qui vont accueillir nos prochaines plantations et on monte les serres pour recevoir les plants les plus fragiles.
Côté animaux, l’activité d’élevage démarre avec un petit troupeau de vaches jersiaises, 6 chèvres et 2 poneys Shetland. Un poulailler est également en  construction avec Les Compagnons Bâtisseurs, un chantier d’insertion partenaire.
Sur ce lieu nous avons pour projet de faire revivre et exploiter l’ancienne chèvrerie dont certaines installations sont toujours existantes (clôtures, labo…) et de fabriquer notre propre p’tit fromage de chèvre bio.
Enfin, nous voulons faire de ce lieu un lieu de mixité, d’échanges et d’accueil, un lieu convivial, générateur de lien social, avec de la libre cueillette (plusieurs hectares seront dédiés à cette activité), des ateliers pédagogiques, un espace de retrait de P’tits Cageots et pourquoi pas « une guinguette » ?

vaches jersey et chèvres

Un lieu de de vie, de construction… et utile socialement !

Pour nous, cette activité de maraichage n’a de sens qu’avec une utilité sociale !
Notre jardin d’insertion offre aux salariés des activités dites « de ferme ». Il sert de support à notre mission d’insertion en nous permettant d’accompagner, à travers un emploi dans un secteur porteur et valorisant, des personnes à plus faible niveau de qualification… sans que cela nuise à la conduite de l’activité. Les emplois proposés ne demandent, en effet, que peu d’exigences techniques… hormis une aptitude physique et la volonté de s’inscrire dans une démarche d’insertion.
L’équipe de salariés, qui travaille aux côtés de l’encadrant technique, est aussi soutenue par une accompagnatrice socioprofessionnelle. Elle suit chacun, tout au long de son parcours, le guide dans la construction de son projet professionnel et dans la résolution de ses problématiques qui sont un frein à l’emploi et source d’exclusion (logement, santé, permis de conduire, langue, sociabilité…) .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre jardin d’insertion se veut un lieu de production organisé sous forme de « base de vie ». C’est aussi un environnement de travail favorable à l’équilibre et à la reconstruction, au contact de la nature et des animaux… un cadre de travail rassurant qui donne des repères et participe, grâce au travail d’équipe, à recréer des liens sociaux. La production concrète et utile, les modes de production bio et responsables contribuent à redonner confiance, à retrouver l’estime de soi et à susciter l’envie et le goût de l’effort. Sur le terrain, la transmission des connaissances et compétences s’effectue de manière pratique et graduelle. Outre les acquis, avec eux, nous travaillons sur ces aptitudes et attitudes indispensables à une insertion durable.
Nous faisons tout pour que chaque salarié en insertion, devienne un vrai « ouvrier agricole en maraichage», compétent et capable de réaliser des opérations de mise en culture (semis, repiquage, traitement, récolte).
Pour mener à bien notre mission, nous nous appuyons sur notre expérience de 10 ans d’accompagnement aux P’tits Cageots et sur un réseau de partenaires qui nous accordent leur confiance depuis longtemps.

anes

Un lieu de rencontres « improbables » !

Le jardin d’insertion de La P’tite Ferme, tout comme le circuit court des P’tits Cageots, répond aux attentes d’un monde en mutation qui doit se réinventer et de consommateurs en quête d’alternatives et de nouveaux modes de fonctionnement : pratiques éco-responsables, économie de partage et collaborative, échanges commerciaux éthiques, production agro-alimentaire respectueuse de l’environnement et saine avec du local et du bio, élevage respectueux des animaux, lien social et solidarité.

Avec notre jardin, lieu ouvert… nous souhaitons mettre en place un espace où chacun se nourrit de l’autre. Un lieu où se côtoient des personnes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, où chacun peut échanger, où un cueilleur donne un coup de main et repart avec son cageot, où un salarié en insertion peut être une ressource pour un néophyte au jardin… où se partagent, sans discriminations, ni a-priori, expériences et connaissances !

11
nov
2017

De la viande bio, enfin aux P’tits Cageots !

Nature Viande - La Vente directe de Viande et de Vins

NATURE VIANDE, C’EST HERVÉ, LUI-MÊME, QUI EN PARLE LE MIEUX !
L’HISTOIRE EST BELLE §

Natureviande.com c’est l’union de deux familles de paysans : Hervé Maury fils et petit fils d’éleveur uni à Nicole Brichese fille et petite-fille de vigneron. C’est un amour viscéral de la terre, la passion de leurs produits, de l’excellence, l’envie de les partager et de transmettre leur savoir-faire.

Natureviande.com: deux métiers complémentaires, une viande de grande qualité s’accompagne toujours d’un très bon vin.

viande_vin_portrait2


L’élevage, une passion familiale :

Nature Viande, c’est la passion de l’élevage depuis trois générations.
Tout a commencé il y a plus de 90 ans avec mon arrière-grand-père, qui débuta un petit élevage d’une dizaine de blondes d’Aquitaines et de Limousines, des animaux réputés pour leur renommée, leur rusticité, leur docilité et leurs qualités gustatives.
Mon père Moïse reprit l’activité et agrandit peu à peu le petit troupeau.
À mon tour, je repris le flambeau en 1980 en développant cet élevage qui compte aujourd’hui environ  180 mères pour 150 hectares de prairies. Je privilégie la qualité de vie de mes animaux au rendement, c’est pourquoi je laisse mes animaux brouter paisiblement sur de grands espaces tout au long de l’année et je leur donne le foin que je produis au printemps. Je pratique une agriculture raisonnée sans ajout de produits médicamenteux, sans OGM et sans pesticide pour mes prairies.

Le passage en Bio, une évidence : 

Depuis de nombreuses années nous travaillons en Bio, avec un élevage sans pesticides, des terres non désherbées, des animaux sans antibiotique élevés en plein air. En 2015, nous avons décidé de faire reconnaitre notre travail par Ecocert et après deux ans de conversion, nous pouvons afficher le logo Bio. Cet engagement nous tient à cœur pour nous car nous aimons nos animaux et voulons le meilleur pour eux.
Pour nos clients car manger des choses saines sans produits chimique est essentiel et devrait être obligatoire
Pour l’environnement car une terre sans engrais chimique, ni pesticide est une terre plus riche, avec une plus grande diversité de plantes et donc une meilleure alimentation pour nos animaux !

Le passage à la vente directe :

En 2000, j’ai été l’un des premiers en France à me lancer dans la vente directe. J’ai monté mon propre laboratoire de découpe car j’avais envie de connaitre mes clients et d’éviter les intermédiaires.
Les animaux sont engraissés sur ma ferme, abattus (abattage traditionnel *non hallal*) à Bergerac (abattoir classé 2 sur une échelle de 4, rénové, confirmé et félicité en février 2012)  et découpés dans mon laboratoire après une période de maturation de 10 à 20 jours. La viande est conditionnée sous vide, prête à consommer ou à congeler. Tout se déroule dans un rayon de 12 kms, ce qui garantit à la viande une grande fraîcheur, réduit les émissions de CO2 et respecte l’environnement.
Depuis 2013, pour mon plus grand bonheur, mon fils ainé Etienne, qui depuis tout petit partage ma passion et a toujours cru comme moi qu’il y avait une alternative à la production de masse et la vente industrielle; s’est joint à l’aventure, il découpe maintenant la viande et en assure la partie commerciale. Ensemble, nous sommes fiers de maitriser tout le circuit, de l’élevage à la livraison.

Hervé Maury


3
nov
2017

Hachés menu, menu…

Avec les viandes hachées… on fait de jolis plats complets !

Vive les plats complets à base de viande hachée ! Cette fois-ci, on vous fait un petit « récap »des grands classiques ! Tout le monde aime leur côté gourmand et mitonné !
On vous recommande le fenouil de notre Ferme pour réaliser un petit farci pas banal ! Une prochaine fois, on vous donnera de nouvelles idées avec d’autres recettes plus « exotiques » ou méridionales de boulettes, keftas… et cætera, et cætera !

Hachis parmentier des familles

1_hachis-parmentier

Ingrédients pour 4

  • 600 g de bœuf haché
  • 1 kg de pommes de terre à purée
  • 40 cl de lait
  • 2 oignons
  • 1 carotte
  • 80 g de beurre
  • 40 g de fromage râpé
  • 1 pincée de noix de muscade moulue
  • 5 brins de persil
  • 1,5 l d’eau
  • Sel
  • Poivre

Préparation

  • Commencez votre hachis parmentier maison en faisant cuire les pommes de terre. Épluchez-les, lavez-les et coupez-les en gros cubes. Faites chauffer une grande casserole remplie d’eau salée. Aux premiers bouillons, plongez-y les morceaux de pommes de terre et faites-les cuire pendant 25 min jusqu’à ce qu’elles soient fondantes. Égouttez les pommes de terre puis passez-les encore chaudes au moulin à légumes. Mélangez-les avec le lait préalablement chauffé et 30 g de beurre. Salez et poivrez puis ajoutez la noix de muscade moulue et mélangez bien.
  • Épluchez, dégermez et émincez finement les oignons. Dans une sauteuse, faites fondre 30 g de beurre pour y faire revenir les oignons durant 5 min. Épluchez, lavez et coupez la carotte en petits dés et ajoutez-la dans la sauteuse avec la viande de bœuf hachée. Salez et poivrez. Laissez cuire durant 15 min à feu moyen tout en remuant régulièrement.
  • Préchauffez le four à 210°C (th. 7). Déposez le mélange de carottes, oignons et bœuf haché dans un plat à gratin frotté avec le reste de beurre. Disposez la purée par-dessus. Saupoudrez de fromage râpé et faites gratiner le hachis parmentier de bœuf au four pendant 30 min.
  • Avant de servir le hachis parmentier bien chaud, parsemez-le de persil ciselé.

 dentelle

Fenouil farci à la viande et gratiné

0_bulbe de fenouil farcis gratinés

Ingrédients pour 3

  • 3 bulbes de fenouil,
  • 300g de bœuf haché,
  • 1 oignon,
  • 2 gousses d’ail,
  • 1 œuf,
  • 4 cuillères à soupe de parmesan râpé,
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive,
  • 1 cuillère à café d’origan,
  • sel & poivre.

Préparation

  • Préchauffez votre four à 180° (th6)
  • Lavez les fenouils puis coupez les en 2 dans le sens de la longueur.
  • Éliminez le coeur et hachez le, puis faites revenir les coques de fenouil 10 minutes à la vapeur et laissez tiédir.
  • Pelez l’ail et l’oignon et hachez les finement, afin de le faire revenir dans une poêle à l’huile d’olive avec le coeur de fenouil haché, ainsi que le sel et le poivre. Réservez dans un saladier.
  • Dans la même poêle, faites revenir à feu vif la viande pendant 2 minutes avec l’origan. Salez et poivrez et ajouter au saladier
  • Mélangez le tout et ajoutez l’oeuf battu et la moitié parmesan.
  • Farcissez les coques de fenouil de ce mélange et saupoudrez du reste de parmesan.
  • Enfournez 45 minutes et servir chaud…

 dentelle
Potimarron farci au bœuf haché, riz et légumes

2_potimarron à la viande hachée

Ingrédients pour 4

  • 1 potimarron
  • 200 g de bœuf haché
  • 1 cuillère à soupe de Huile d’olive
  • 1/2 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 120 g de champignon de Paris ou de petits pois
  • 1 verre de moutarde de riz (rond de préférence)
  • 4 cuillères à café de Sel
  • 30 g de fromage râpé

Préparation

  • Couper une extrémité du potimarron et vider l’intérieur des graines et filaments
  • Tapisser l’intérieur du potimarron avec 2 cuillères à café de sel puis le laisser reposer, ouverture vers le bas, pour qu’il dégorge.
  • Dans une casserole, verser le verre de riz et un verre et demi d’eau et faire cuire à feu moyen. Le riz doit être cuit (mais ferme) lorsqu’il a absorbé toute l’eau. Réserver le riz cuit.
  • Hacher le demi oignon et l’ail et couper les champignons en quart OU laver les petits pois.
  • Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive et faire revenir à feu moyen l’oignon jusqu’à coloration. Ajouter alors la viande hachée et l’ail.
  • Saler et poivrer généreusement (le riz non assaisonné sera plus tard ajouté au mélange donc ne pas hésiter).
  • Quand la viande est presque cuite, ajouter dans la poêle les légumes et finir ainsi la cuisson.
  • Mélanger le contenu de la poêle avec le riz cuit et farcir de ce mélange le potimarron.
  • Saupoudrer le haut du potimarron de fromage râpé et passer un tissu huilé sur l’extérieur du potimarron pour lui donner une jolie couleur à la cuisson.
  • Enfourner pour 1h (compter 10-15 min de plus si le potimarron est gros) à 180°C (thermostat 6).

(Pour vérifier la cuisson du potimarron, essayer de planter un couteau dedans par le coté. Quand le couteau traverse sans difficulté, c’est cuit !)

 dentelle

Parmentier de canard facile

3_parmentier-de-canard

Ingrédients pour 6

  • 2 grosses boîtes de confit de canard (uniquement les cuisses)
  • 6 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 2 kg de pommes de terre
  • fromage râpé
  • quelques morceaux de beurre
  • huile d’olive
  • 1 bouillon de volaille
  • sel, poivre

Préparation

  • Pour commencer, pelez et émincez les oignons et les gousses d’ail puis faites-les chauffer à feu moyen dans la graisse du canard qui enrobe les cuisses de canard confites. Récupérez les cuisses de canard et mettez à rissoler avec les oignons émincés. Retirez, et ôtez la peau des cuisses puis effilochez soigneusement la viande.
  • Épluchez et coupez les pommes de terres en gros morceaux. Faites cuire les pommes de terre dans un volume de bouillon de volaille jusqu’à ce qu’elle soient assez cuites pour en faire une purée de pommes de terre (environ 15-20 min à ébullition).
  • Sortez les pommes de terres cuites du bouillon et mettez-les dans un saladier, puis à l’aide d’une fourchette ou d’un presse purée, écrasez-les. Une fois que les pommes de terre ont bien été écrasées ajoutez le bouillon de volailles encore chaud au fur et à mesure tout en mélangeant bien jusqu’à l’obtention de la texture souhaitée.
  • Préchauffez le four th.6 (180°C). Mettez les oignons et l’ail au fond du plat à gratin allant au four, puis le confit de canard émietté et enfin la purée. Ajoutez un peu de fromage râpé, et quelques morceaux de beurre pour que la purée ne dessèche pas.
  • Salez, poivrez puis enfournez pour environ 25 min pour faire gratiner votre parmentier de canard. Une fois qu’il est bien doré, sortez-le du four et servez aussitôt accompagné d’une salade verte bien assaisonnée.

 dentelle

Pomme de terre farcie à la viande

4_pomme-de-terre-farcie-a-la-viande

Ingrédients pour 3

  • 3 grosses pommes de terre
  • 150 g de chair à saucisse ou de bœuf haché
  • 3 tomates
  • 5 brins de ciboulette
  • 5 branches de persil
  • 1 petite gousse d’ail
  • 2 échalotes
  • 15 cl de crème fleurette
  • 1 c. à café de beurre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 500 g de gros sel
  • 1 paquet de chapelure

Préparation

  • Préchauffez le four th.6 (180°C).
  • Posez les pommes de terre (sans les éplucher) sur un lit de gros sel et faites-les cuire 25 min au four. Lorsqu’elles sont cuites, ouvrez-les, enlevez la chair (gardez-en un peu pour le fond). Mélangez la purée de pommes de terre avec le beurre et la crème fleurette, puis ajoutez le persil et la ciboulette ciselés.
  • Hachez les échalotes et l’ail, pelez les tomates et coupez-les en petits dés. Faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle puis faites revenir le tout. Dans une autre poêle, faites revenir la viande. Mélangez ensuite la viande aux tomates et laissez mijoter à petit feu. Assaisonnez.
  • Farcissez les pommes de terre évidées de purée, puis de viande. Saupoudrez de chapelure, et passez le tout 3 min sous le gril. Et servez chaud, avec une salade verte bien assaisonnée

 dentelle

Chou farci

5_chou-farci

Ingrédients pour 4

  • 1 chou vert frisé
  • 400 g de viande hachée (bœuf ou porc ou veau selon vos goûts)
  • 200 g de jambon de pays
  • 125 g de lard de poitrine fumée
  • 1 carotte
  • 3 oignons
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet de persil
  • 1 botte de ciboulette
  • 2 branches de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 25 cl de vin blanc
  • 25 cl de bouillon de volaille
  • 100 g de mie de pain
  • 1/2 l de lait
  • 2 œufs
  • 1 noisette de beurre
  • sel, poivre

Préparation

  • Jetez les premières feuilles abîmées du chou. Coupez la tige centrale, au ras des feuilles. Faites blanchir le chou dans une grande marmite d’eau bouillante, à petite ébullition pendant 30 min puis égouttez et essorez-le soigneusement en le pressant et en l’épongeant.
  • Préparez la farce : pelez et hachez 1 oignon, 1 échalote, l’ail, la ciboulette et le persil. Coupez le lard en petits morceaux ainsi que le jambon de pays. Mettez-les dans un grand plat avec la viande hachée, la mie de pain préalablement trempée dans le lait et essorée, et les oeufs. Salez, poivrez et mélangez.
  • Placez la base du chou sur un linge propre. Écartez doucement les feuilles en prenant soin de ne pas les détacher. Retirez le coeur et mettez à sa place une grosse boule de farce. Puis garnissez l’espace entre chaque feuille, avant de les replier autour du coeur. Maintenez les feuilles du tour avec de la ficelle de cuisine. Formez une boucle pour soulever le chou et le bouger.
  • Pelez la carotte et coupez-la en rondelles. Émincez les oignons et l’échalote restants. Dans une cocotte, faites fondre le beurre, déposez le chou puis entourez-le des rondelles de carotte, des oignons, de l’échalote, du laurier et du thym. Salez, poivrez et mouillez avec le vin blanc et le bouillon de volaille. Couvrez et laissez cuire pendant 2 heures à tout petit feu.
  • Retirez les ficelles, présentez le chou dans le plat de service réchauffé, accompagné de son jus de cuisson filtré.

 dentelle

spaghettis à la Bolognaise

6_recette-pate-spaghettis-bolognaise-maison

Ingrédients pour 4

  • 400 g de spaghettis
  • 350 g de viande de bœuf haché
  • 6 tomates bien mûres ou 1 grosse boîte de tomates au naturel
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à soupe de concentré de tomates
  • 3 c. à soupe de crème fraiche
  • 4 c. à soupe de vin blanc sec
  • 1 c. à café de sucre en poudre
  • 1/2 cube de bouillon de légumes
  • 5 cl d’eau tiède
  • huile d’olive
  • 1 branche de thym
  • sel, poivre

Préparation

  • Épluchez l’ail et l’oignon et hachez-les finement. Dans une cocotte, faites chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive, ajoutez-y la carotte épluchées râpée. Puis l’ail et l’oignon hachés. Faites-les dorer durant 2 à 3 min, ajoutez la viande de boeuf hâché et mélangez pour faire dorer vos ingrédients.
  • Rincez les tomates à l’eau et découpez-les en petits dés. Ajoutez-les dans la cocotte, le concentré de tomates, le sucre en poudre, le thym, le sel, le poivre, le vin blanc et l’eau tiède. Émiettez dessus un 1/2 cube de bouillon. Couvrez la cocotte et laissez cuire à feu doux, environ 30 minutes. Puis ajoutez la crème fraîche dans la recette de sauce spaghetti.
  • Faites chauffer une grande marmite d’eau, ajoutez un peu de sel aux premiers bouillons et versez-y les spaghettis. Laissez cuire selon le temps indiqué sur le paquet. Égouttez-les et versez-les dans un plat creux et couvrez de sauce. Enfin le plus importante, dégustez aussitôt votre recette de spaghettis.

 dentelle

A la boutique, je trouve tout
pour composer mon p’tit marché
et réaliser de succulents petits plats à base de viande hachée !

26
oct
2017

Les courges, elles sont diaboliques…

Diaboliquement bonnes !

Salées sucrées… avec les courges on se régale et on s’amuse ! Potiron, potimarron, butternut, Jack Be Little… elles sont succulentes, se marient bien avec plein d’ingrédients et se prêtent à des préparations originales : soupes, veloutés, gratins, risottos, gâteaux. Utilisées comme contenant, elles font leur petit effet sur la table !
Que l’on fête Halloween ou pas… les courges sont légions et de saison !

Velouté au potimarron et carottes

veloute-potimarron-carotte-jambonsecIngrédients pour 4

  • 1 potimarron de taille moyenne (1kg – 1,5kg)
  • 3 ou 4 grosses carottes
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de légumes + 1 cube de bouillon de volaille
  • eau (environ 1/2L)
  • 10cl de crème liquide
  • 1 cuillère à café de curry en poudre
  • Sel & poivre
  • 4 tranches fines de jambon sec (coppa, bacon ou viande des grisons)
  • croûtons maison
  • persil frais

Préparation

  • Épluchez le potimarron, coupez-le en deux et ôtez les graines et la pulpe. Épluchez les carottes.
  • Détaillez le potimarron et les carottes en cubes. Coupez l’oignon grossièrement. Dans une grande casserole, faites suer le tout pendant 5 bonnes minutes.
  • Ajoutez le curry, les cubes de bouillon, le sel et le poivre, puis couvrez le tout d’eau.
  • Laissez cuire à feu doux pendant 20 à 30 min. Passez le tout au mixer, puis ajoutez la crème. Bien mélanger et servir aussitôt, accompagné de croûtons, de persil et de lanières de jambon grillé.
  • Pour les croûtons : détaillez 2 tranches de pain en cubes, que vous faites revenir dans une poêle huilée pendant quelques minutes. Assaisonnez d’ail en poudre, de thym et de sel.

 dentelle
Gratin de potiron

 

gratin_potironIngrédients pour 6

  • Potiron : 900 g
  • Sans la peau
  • Patate douce : 600 g
  • Oignon jaune : 1,5
  • Crème liquide : 30 cl
  • Lait : 30 cl
  • Œufs : 3
  • Beurre : 30 g
  • Comté râpé : 120 g
  • Noix de muscade
  • Sel
  • Poivre

Préparation

  • Pelez les patates douces, rincez-les puis coupez-les en lamelles.
  • Tranchez finement le potiron en morceaux de la même taille que les patates douces.
  • Placez les légumes dans le cuit-vapeur, faites cuire 15 min.
  • Pendant ce temps, épluchez l’oignon et émincez-le.
  • Dans une jatte, mélangez le lait, la crème, les oeufs, du sel, du poivre et une pointe de noix de muscade fraîchement râpée.
  • Beurrez généreusement un plat à four, rangez une couche de lamelles de potiron, de patate douce et d’oignon. Versez la préparation au lait, puis répétez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. Parsemez de comté râpé, enfournez pour 20 min.

dentelle
Courge butternut farcie

courge-butternut-farcieIngrédients pour 2

  • 1 courge Butternut d’environ 1kg
  • 1 oignon
  • 300g de bœuf haché
  • 60g de riz blanc
  • 2 c à c de coriandre moulue
  • huile
  • sel, poivre
  • 1 cube de bouillon de bœuf
  • 1dl d’eau chaude
  • 60 de gruyère râpé

Préparation

  • Couper le haut de la courge juste sous la queue. Couper la courge en 2 dans le sens de la longueur. Enlever la partie contenant les pépins.
  • Evider la courge pour en récupérer la chair en laissant un bord d’environ 1 cm.
  • Mixer la chair de la courge avec l’oignon et faire revenir 5 minutes dans une poêle avec de l’huile. Ajouter ensuite le bœuf haché et la coriandre moulue.
  • Prolonger la cuisson d’encore 5 minutes à feu vif et terminer en versant le bouillon (cube + eau) dans la préparation. Rectifier l’assaisonnement.
  • Disposer chaque moitié de courge sur une grosse bande de papier alu
    Recouvrir le fond de chaque moitié de courge avec du riz (couche d’1 cm environ).
  • Verser sur le riz le mélange courge-bœuf haché (ainsi que le liquide restant dans la poêle).
  • Enfermer chaque moitié de courge dans sa feuille de papier alu (le plus hermétiquement possible).
  • Faire cuire 60 minutes à 220°C.
  • A la fin de la cuisson, ouvrir les papillotes, déposer 1 poignée de gruyère râpé sur chaque moitié de courge, laisser les papillotes ouvertes et prolonger la cuisson de 5 minutes en mettant le four sur la position grill.

dentelle
Gâteau au potiron et vanille

gateau-au-potiron-et-vanilleIngrédients pour 6

  • 1 kg de potiron
  • 1/2 l de lait
  • 200 g de sucre
  • 4 œufs
  • 150 g de farine
  • Vanille
  • 100 g de beurre

Préparation

  • Préchauffez le four th.6 (180ºC).
  • Faites cuire le potiron dans du lait salé, égouttez-le et mixez-le avec le potiron, le lait, le sucre, les œufs, la farine, la vanille et le beurre.
  • Mettez dans un moule et enfournez pendant 20 min.
  • Démoulez et saupoudrez de sucre glace. Servez tiède.

dentelle
Gâteau au potiron et au citron

gateau-potiron-citronIngrédients pour 6

  • 200 g de sucre
  • 4 œufs entiers
  • 1 citron
  • 50 g de miel d’oranger ou de fleurs (3 à 4 cuillères à soupe)
  • 1 pincée de cannelle
  • 250 g de chair de potiron
  • 120 g d’amandes moulues
  • 1/2 sachet de levure
  • 100 g de farine
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Préchauffez le four à 175°C (th.6).
  • Coupez la chair du potiron en lamelles. Mélangez la farine, la levure et la pincée de sel.
  • Battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que se forme une mousse légère.
  • Réchauffez le miel (pour le liquéfier) et le jus de citron et les ajouter au mélange œufs-sucre. Ajoutez ensuite les autres ingrédients et bien mélanger le tout. Ajoutez le zeste râpé du citron. Versez la pâte dans un moule préalablement beurré.
  • Cuire environ 50 minutes. Démoulez tiède et laissez refroidir sur une grille.
  • Pour servir, décorez le gâteau de dés d’orange et de citron confits, d’amandes effilées, d’un voile de sucre glace, d’un glaçage au fromage frais ou au citron…

dentelle

  A la boutique, y’a plein de courges
pour faire des petits plats de tous les diables